Psychanalyse et Philosophie

Banner_Transpa2

À l’Université Libre de Bruxelles (CIERL)
17, avenue Franklin Roosevelt
1050 Bruxelles
Tous les premiers et troisièmes mercredis du mois de l’année académique (sauf vacances scolaires),
d’octobre 2017 à juin 2018.
de 20 h 30 à 22 h 30.
Première séance :
mercredi 4 octobre 2017

 

Séminaire de psychanalyse et philosophie :
Éthique et jouissance

 

Dans la suite de la lecture de la Critique de la raison pratique de Kant et de Kant avec Sade de Lacan, il est proposé poursuivre la question avec la lecture de :

  • A. Zupančič, L’éthique du Réel, Kant avec Lacan (Nous),
  • H. Ricard, De Platon à Wittgenstein, lectures lacaniennes (lire en psychanalyse),
  • E. Doumit, Lacan ou le pas de Freud, mythes et mathèmes (lire en psychanalyse),
  • C. Fierens et F. Pierobon, Les pièges du réalisme, Kant et Lacan (à paraître).

 

Que devons-nous faire pour nous situer justement dans la pratique psychanalytique ? Quelle est l’éthique de la psychanalyse ?

Guérir ? Soulager ? Porter la parole ? Interpréter ? Garder le silence ?

Lacan a situé le support de ce faire, ledit psychanalyste, non pas comme un sujet face à une autre sujet (dans l’intersubjectivité), mais du côté de l’objet, de « l’objet a », plus précisément du semblant d’objet a, voire de l’objet-déchet ou rebut.

Qu’est-ce qu’un objet pour la psychanalyse ? Et quel est l’objet de la psychanalyse ? L’inconscient pourrait-il servir d’objet ou d’objectif pour la psychanalyse ? Quelle est l’objectivité en psychanalyse ?

 

 Gratuit                                                                                                                                   

christian.fierens@telenet.be