Séminaire VIII

La lecture de ce séminaire est proposée par Christian Fierens

Le séminaire VII de Lacan proposait une nouvelle éthique pour la psychanalyse.
Les éthiques prékantiennes étaient toutes centrées sur le bien moral. Toutes les demandes sont polarisées vers le pouvoir de faire le bien.
Le désir se distingue en ce qu’il n’est pas polarisé vers un bien quelconque, mais en ce qu’il se soutient du pouvoir créateur de l’acte. En psychanalyse, il s’agit de séparer le désir et les multiples demandes qui s’immiscent en lui, de purifier le désir.
Si l’éthique de la psychanalyse commande de « ne pas céder sur son désir », en quoi la notion du transfert, au centre de toute pratique psychanalytique, s’en trouve-t-elle fondamentalement éclairée ?
Le renouvellement de la notion de transfert (et de toute la psychanalyse) fera l’objet de la lecture du séminaire VIII de Lacan.

0 Avis

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.