Colloque EPSF 2012

Colloque EPSF 2012

[box_light]L’École de Psychanalyse Sigmund Freud organise un colloque
Les 31 mars et 1er avril 2012
92 bis, boulevard du Montparnasse, 75014 Paris
Sur le thème :[/box_light]

Le refoulé originaire, traces et constructions

Document de travail préparatoire au colloque

Nous proposons de mettre au travail, au cours ce colloque, la question du refoulement originaire à la fois dans la clinique et dans la structure : y a-t-il des difficultés ou impasses dans une cure dont pourrait rendre compte une certaine proximité avec le refoulement originaire ? Comment la clinique peut-elle éclairer certaines difficultés théoriques du concept de refoulement originaire, notamment celle de l’écart entre refoulement proprement dit et refoulement originaire ?

Le choix de ce thème s’inscrit dans le fil de plusieurs colloques précédents, où se succèdent « l’originaire », « la guérison », la recherche, « l’insistance du réel », « l’écriture du symptôme », « Œdipe… ». Après « L’Expérience du savoir », il s’agit d’approcher cette année le « trou dans le savoir » par le bord de la clinique.

A la racine de notre condition de parlêtre, le refoulement originaire est ce autour de quoi s’organise l’inconscient, et se fonde le sujet. Quand on pense au refoulement originaire, on se réfère le plus souvent à sa dimension spéculative, voire mythique, du côté de l’émergence du sujet et de la constitution de l’inconscient, donc de questions de structure. Est-ce qu’on en rencontre quelque chose dans les cures ? Comment, à quels moments y a-t-on accès? Sous quelle forme rencontre-t-on dans les cures des moments d’émergence du sujet ?

Existe-t-il une clinique qui puisse rendre compte d’une proximité avec le refoulement originaire ? On pourrait y être confronté, pas seulement à propos de la psychose ou de l’autisme, mais dans toute cure, à certains moments et pas seulement en fin de cure. 

Lire le document complet

0 Avis

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.